10/05/2008

Le deuxième long métrage de Bouli Lanners est terrible

Le nouveau film de Bouli Lanners est une merveille. Je ne le dis pas juste parce que je suis occupé à écrire un scénario pour lui, je l'écris simplement parce que j'ai eu la chance de voir le film il y a quelques mois et qu'il est formidable.

Un road-movie sur fond de Wallonie méconnaissable, une histoire de cohabitation compliquée entre un tox et une vendeur de bagnole, qui montre le vrai visage de l'héro à Liège, celle d'un type paumé qui a perdu ses repères et qui casse les c... du reste du monde.

On y voit le parking de la défunte Grand-Poste, là où était l'appartement de ma grand-maman et tout le monde s'en fout. Pas moi, ça me touche. Comme tout le reste du film.

Il est sélectionné pour la Quinzaine des réalisateurs, à Cannes. Il s'appelle Eldorado, il faut aller le voir et, puisque vous avez gentiment lu jusqu'ici, je vous mets la bande annonce.  

 

22:30 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eldorado, bouli, lanners, cannes, cinéma, belgique, heroïne | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer