17/10/2008

Requêtes Google : les blogeurs n'on pas bon goût en littérature

googleplane.jpgLes statistiques sur Haut et Fort ne sont franchement pas terribles. Ça manque de détails, ça manque de précisions. Il n'est pas rare que je me retrouve avec 1500 lecteurs depuis le début du mois et pas une seule trace des mots-clefs qui ont amené les lecteurs jusqu'ici... "données indisponibles", voilà la seule réponse...

Heureusement, ce matin, j'ai trouvé l'explication à tout ça, ou, à tout le moins, une réponse qui me satisfait, les statistiques annoncent à présent la requête qui amène les lecteurs en masse : c'est tout simplement "(bon-goût-littérature" (sic, la parenthèse est d'origine, je n'ajoute rien).

Problème, j'ai voulu vérifier, j'ai donc entré cette recherche dans Google, je n'ai trouvé que 5 réponses et aucune qui pointait vers mon blog... Le mystère reste entier. "Moutons électriques", "Tranchant, Übersexuel, Bling-bling, Sarkozy sur Rue89" sont les deux premiers choix.

Peut-être fallait-il préciser la recherche, grâce aux multiples critères du moteur de recherche, j'ai donc restreint les résultats aux blogs et, là, belle surprise, j'obtiens une réponse catégorique et définitive :


Les termes de recherche spécifiés - (bon-goût-littérature – ne correspondent à aucun document.

si c'est Google qui le dit, M'sieur, c'est que c'est vrai, non ?

A se demander pourquoi on perd son temps dans la blogosphère. Le bon goût, comme la vraie vie, est ailleurs...

C'est certainement un coup de Lagarde & Michard pour faire remonter les ventes ;-)

Ah, oui, merde, à partir de dorénavant et jusqu'après, il y aura un résultat dans les blogs pour (bon-goût-littérature, ce sera cette note-ci. C'est vous dire si Google est fiable...

Bon, si vous êtes arrivés par ce biais-là, voici mes conseils du jour :

  • Christian Gailly, "K.622" aux éditions de Minuit
  • Madame de Lafayette, "La princesse de Clèves"
  • Roger Vailland, "La truite

Ces trois bouquins ont le bon goût d'être de la littérature.

Le deuxième, je l'ai juste mis pour le président pour le cas où il vérifierait ce qu'on dit sur lui en ligne, comme j'ai cité son nom plus haut, on ne sait jamais.