05/02/2009

Enregistrement du Jeu des dicos à Liège - comment ça marche

Suite à quelques mails sympathiques, qui me posaient des questions sur l'enregistrement public du Jeu des Dictionnaires à Liège, voici toutes les infos pratiques, recueillies sur le site de l'Université de Liège. Si vous avez plus de questions, adressez-vous à eux ;-)

Jeu des dictionnaires à l'Université de Liège le jeudi 19 février
à 17h30 (ouverture des portes dès 17h - enregistrement de 18h précises à 22h30)
Amphithéâtres de l'Europe, Boulevard du Rectorat 13, Domaine universitaire du Sart Tilman
Interruption vers 20h30.
Sandwiches et boissons en vente entre 17h et 18h ainsi que pendant l'interruption, dans le grand hall des amphithéâtres.
Invité : Nicolas Ancion, pour "Retrouver ses facultés".
Ouvrage disponible sur place. Dédicace possible.

Billets en vente : 6 euros :

  • Aux Relations extérieures et communication, place du 20-Août 7, 1er étage, 3e porte à gauche
    tél. 04 366 5218
  • A la Fédé, place du 20-Août 24
    tél. 04 366 3199
  • Auprès de Viviane Miocque, Bâtiment B18, Département de Géologie, Sart Tilman
    tél. 04 366 2251
  • En versant avant le 12 février la somme de 6 euros par place
    sur le compte 340-1558001-25 en précisant en communication : nom, prénom, nombre de places. Dans la limite des places disponibles. Merci d'annoncer votre paiement par un mail à relationsexterieures@ulg.ac.be

Merci aux Restos universitaires et à la Fédé pour leur collaboration !

Tout ceci provient de .

retrouversesfacultes-pubmag.jpg

Commentaires

Ah ben ça, je savais pas qu'il fallait payer pour assister à une émission publique de la RETEBE.

Et la bouffe n'est même pas comprise dans le prix...

Moi qui n'écoute que France Inter, j'entends bien que TOUTES les émissions publiques sont gratuites avec somme seule contrainte la limite des places disponibles.

Je ne veux en rien diminuer votre notoriété qui doit certainement être considérable, mais pour ce montant de zéro Euro et zéro centime d'Euro, France Inter nous gratifie de la présence d'un nombre non négligeable d'invités plus que prestigieux, quels que soient les domaines abordés.

Je vous souhaite néanmoins une bonne émission.

Écrit par : Ø | 05/02/2009

Bonjour Monsieur Ensemble vide,
Je suis bien du même avis que vous, je préfère les enregistrements gratuits. Mais, dans ce cas, la radio fait payer à l'ogranisateur de la soirée (l'Université de Liège) une forte somme, pour accepter de venir enregistrer en déplacement. L'organisateur compenese (un tout petit peu) en faisant payer les places.
La radio de service public belge n'a pas les budgets de son homologue française... Je le déplore comme vous.
Merci pour vos encouragements !

Écrit par : Nicolas Ancion | 06/02/2009

Écrire un commentaire