22/01/2010

Tonton Nicolas, épisode 2, enfin !

Pour ceux et celles qui suivent fidèlement ce blog, voici enfin que je tiens ma promesse et que je publie ici le lien vers le deuxième épisode de la séquence "Tonton Nicolas" du magazine théâtral "Mensuel", toujours présent sur les scènes belges.

Pour ne rien vous cacher, je suis occupé à écrire le quatrième épisode, c'est donc un plaisir de vous laisser en comapgnie du deuxième, qui évoquait cette très sérieuse (et diablement épineuse) question de l'immigration en Belgique.

Amusez-vous bien avec cette vidéo et n'hésitez pas à la faire passer à vos amis.

PS : pour nos amis, Français, qui confondraient Tonton Nicolas et Nicolas Sarkozy, je leur signale que personne n'a jamais prétendu que les Belles histoires de l'Oncle Paul publiée dans le Journal de Spirou reflétaient les pensées de Paul VI. Même si je serais ravi si Sarkozy Ier partageait l'avis de Tonton Nicolas sur les questions d'immigration. Ça éviterait aux Français un bien pénible débat sur l'identité nationale.

 

 

Commentaires

Erreur historique que je ne puis laisser passer, cher Nicolas.
"Les belles histoires de l'oncle Paul" (qui soit dit en passant, sont à l'origine de ma passion pour l'histoire) ont été publiées, in illo tempore, par le journal de Spirou... qui ferait bien de les publier à nouveau.

Écrit par : Patrick Dupuis | 29/01/2010

Merci, Patrick, de réparer cette erreur catastrophique ! Je rougis derrière mon écran ! Faut que je corrige ça bientôt !

Nicolas

Écrit par : Nicolas Ancion | 29/01/2010

Votre plume ou vos touches courent si bien qu'elles disent "Même si je serais ravi". Ce n'est pas "même si j'étais ravi"? P 161 de la première édition au Grand Miroir de votre sublime "Quatrième étage", j'ai aussi souligné "si tu aurais été capable de...". Notons que, "si je me tromperais" ;-)) côté syntaxe, ce serait en vertu d'un manque d'adaptation à l'évolution linguistique...
Bon OK, j'ai l'âge d'appliquer "la tradition littéraire calquée sur les cours de religion"(p58 Playmobiles). On vous attend à l'Académie Française, depuis que Jean d'Ormesson vous a décerné un prix!
Ceci, avec beaucoup d'admiration pour votre talent et votre force de frappe!

Écrit par : Clo Adam | 31/01/2010

Bonjour Clo, le "même si je serais ravi" était correct, c'est le reste de la phrase qui boitait ! Il y avait même deux verbes pour le prix d'un ;-) Je pense avoir arrangé ça... Merci pour la lecture attentive, une fois encore. A bientôt.

Écrit par : Nicolas Ancion | 01/02/2010

Sympa. La phrase "La Belgique ne peut pas accueillir toute la misère du monde" n'est pas une invention des politiciens belges. Elle est de Rocard et, dans sa version complète : "La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde, raison de plus pour traiter correctement la part qu'elle se doit d'en prendre."
Vidéo de Rocard sur le sujet : http://www.rmc.fr/blogs/lesgrandesgueules.php?post/2008/09/15/Michel-Rocard
Cela dit, j'imagine que dans ce type d'exercice, vous vous autorisez des liberté avec la vérité historique.
Bon, en fait, j'ai préféré celui sur la poste, thème moins sensible pour lequel la fausse naïveté de tonton Nicolas est plus adaptée à mon avis.
Vous diffuserez les numéros suivants ?

Écrit par : Xavier | 04/03/2010

Écrire un commentaire