Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2011

Le Poète fait sur scène - fêtons le théâtre loin d'Avignon

image-2_spr.jpgA l'occasion du festival "Nous n'irons pas à Avignon" à Gare au Théâtre à Vitry-sur-Seine et pour célébrer le célèbre festival de théâtre (presque du même nom) dans la Cité des Papes en même temps (ben oui, on peut manger à tous les râteliers, quand on a la dent longue), voici un premier texte extrait du recueil "Le Poète fait sur scène" - les aventures du poètes, tome 3 (paru aux Editions de la Gare dans le livre "Sans faire de bruit  sans faire de vagues".

Bonne lecture et bel été à vous !

 

Entrée en scène

 

On a vu le poète entrer

Dans une cabine téléphonique

C’est ce qu’on dit

Il n’en est pas sorti

Il n’en sort jamais

Il a cédé la place à un grand type costaud

Les cheveux longs les joues hirsutes

Avec une voix de cave qui réchauffe les femmes

Et un regard de braise qui les fait grésiller

Le poète a changé de rôle

Le voici comédien

Homme de théâtre dit-il

Comme on dit homme d’Eglise

Homme d’Etat homme du monde

Homme orchestre

Homme battu

Homonyme

Je me fonds dans la foule

Je me fais taximan je me fais violence

C’est pour sentir le rôle

Et le poète inspire une grande bolée d’air frais

Qui aère ses veines

Lui ventile le cerveau

Je ne suis plus qu’un homme objet

Au service du texte dit-il

Je suis un mot dans une phrase

Une phrase dans un très beau discours

Un discours dans la bouche d’un personnage

Un personnage perdu à la surface du monde

A un moment donné et vite repris

Par le torrent du temps

Je ne suis même pas ça dit le poète

Je suis une petite lettre un accent

Dans un mot du discours

D’un pauvre type sur la terre

Que je ne suis pas

Un quidam

Que je rêve à haute voix

C’est ça mon boulot de comédien

Dit le poète fort en verve

C’est comme ça que je suis désormais

Je me fonds dans la foule

Je me coule

Une pierre au fond de la rivière

Et j’observe

Le plus beau des silences

Un silence habité

Un silence qui vibre

Le silence de la scène

C’est mon silence à moi

Dit le poète

Accoudé au bar

Aux côtés d’une rousse à gros seins

Je suis comédien

Sans boulot pour l’instant dit-il de sa voix chaude

Mais j’observe le monde

Rien que dans ce décolleté

Et dans vos yeux

Je lis tout le tumulte

Toute la violence et la beauté

Du monde qui nous entoure

Evidemment si je pouvais voir plus bas

Plus loin encore

Ce n’est pas moi qui souhaite

C’est la méthode

Actor’s studio Stanislavski

Tout doit finir au lit c’est bien connu

Si je pouvais approfondir

Vous saisiriez

La mesure de mon talent

Et toute ma verve

Le poète à longs cheveux se prend un verre de Schweppes

Droit sur les joues bien drues

La rousse s’est défilée

Restent la bière et le bar

Les deux autres piliers

De la carrière d’acteur

 

13/05/2011

Qui vient au théâtre ce samedi ?

Je participe en ce moment au 34e Bocal Agité à Gare au Théâtre.

Du coup, je vous invite très cordialement ce samedi à voir le résultat sur scène.

Voici le programme complet :

 34e BOCAL AGITÉ

Gare au Théâtre, bocal agité, théâtre, écriture, littérature

Gare au Théâtre 
13, rue Pierre Sémard 
94400 Vitry-sur-Seine

http://www.gareautheatre.com

Réservation :
01 55 53 22 22

 

SAMEDI 14 Mai a 19 heures (entrée gratuite)

  •  "Mort au Théâtre" de Nicolas Ancion

Mise en scène par Julien Feder
Avec : Marie Hélène Peyresaubes, Pascale Maillet, Francis Leonesi, Lionel
Zilder et Carine Greilsamer

  • "Learning´ the blues" de Georgia Doll

Mise en scène par Claude Bonin
Avec : Aurélie Gourves, Aurélie Frère, Anne Leblanc, Claire Amouroux,
Mouhcine Mahbouli, Marjorie Bleriot

  • "Le Compte Rendu" de Fabien Arca

Mise en scène : René Chenaux assisté de Geneviève de Buzelet
Avec: Angéline Falaise, Elisa Millot, Annick Cornette, Romain Coquelin

  • "J'irai pas" de Haim Adri

Mise en scène par Mathieu Huot
Avec : Christelle Kerdavid, Marine Pennaforte, Audrey Tarpignan, Alice
Benoist d'Etiveaud, Natalie Rafal, Catherine Casabuanca

 

Mais qu'est-ce qu'un Bocal Agité ? C'est une aventure théâtrale en trois jours.

Le premier jour, à 9h, les auteurs (six en général) reçoivent une contrainte d'écriture.

Ils écrivent toute la journée et à 19h, ils donnent lecture du texte aux acteurs et metteurs en scène.

Les metteurs en scène décident alors quel texte chacun va monter.

Ils annoncent leurs besoins en comédiens (X hommes et X femmes), dont on tire les noms au hasard dans un grand bocal.

Le deuxième et troisième jour, les équipes répètent le spectacle dans leur coin.

En soirée, donc vers 19h le troisième jour, le public est invité à assister à la première et dernière représentation de ce spectacle unique.

01/04/2010

Tonton Nicolas : les magasins

Dans quelques jours, le Mensuel sera de retour sur les scènes en Belgique pour le numéro d'avril. Pour vous permettre de patienter en attendant, voici le Tonton Nicolas du numéro de mars...

Pour rappel, cette vidéo est extraite du spectacle Le Mensuel, création de la compagnie Pi 3,14. Elle est mise en image par Anne Leclerc sur une mise en voix de Renaud Riga. Et pour les dates de représentations, je vous renvoie directement au Mensuel.

Amusez-vous bien !

 

 

22/01/2010

Tonton Nicolas, épisode 2, enfin !

Pour ceux et celles qui suivent fidèlement ce blog, voici enfin que je tiens ma promesse et que je publie ici le lien vers le deuxième épisode de la séquence "Tonton Nicolas" du magazine théâtral "Mensuel", toujours présent sur les scènes belges.

Pour ne rien vous cacher, je suis occupé à écrire le quatrième épisode, c'est donc un plaisir de vous laisser en comapgnie du deuxième, qui évoquait cette très sérieuse (et diablement épineuse) question de l'immigration en Belgique.

Amusez-vous bien avec cette vidéo et n'hésitez pas à la faire passer à vos amis.

PS : pour nos amis, Français, qui confondraient Tonton Nicolas et Nicolas Sarkozy, je leur signale que personne n'a jamais prétendu que les Belles histoires de l'Oncle Paul publiée dans le Journal de Spirou reflétaient les pensées de Paul VI. Même si je serais ravi si Sarkozy Ier partageait l'avis de Tonton Nicolas sur les questions d'immigration. Ça éviterait aux Français un bien pénible débat sur l'identité nationale.

 

 

05/10/2009

Le Mensuel sur scène pendant toute la saison

mensuelaffiche2009.jpgC'est reparti pour une année décapatante et corrosive. Pendant toute la saison, le Mensuel fait le tour des scènes thâtrales de Belgique avec sa nouvelle formule au vitriol.

Plus décapant que la soude, plus tordant qu'un essoreuse : rires jaunes et rires gras garantis 100% d'actualité.

Chaque mois, l'équipe du Mensuel mange toute l'actualité politique et économique, locale et planétaire, puis la régurgite sur scène dans une formule théâtrale à chaud, détonnant et déconnante, où la langue de bois se fait débiter à la disqueuse et la censure censurer.

Une expérience à ne pas louper. Ça ne dure qu'une saison et après c'est fini pour toujours. Ne venez pas dire qu'on ne vous avait pas prévenus, ce serait un mensonge.

Pour ma part, j'ai le plaisir chaque mois de gros bouts du spectacle (mais je n'ai pas la chance de pouvoir y assister, je suis trop loin de la Belgique).

A vous de découvrir tout ça sur scène !

Plus d'infos pratiques sur les lieux et les dates sur le blog du Mensuel.

16:16 Publié dans Théâtre en cours | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mensuel, actualité, théâtre, humour, liège | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

07/09/2009

Le Mensuel, c'est reparti pour un an !

Bonne nouvelle pour tous ceux qui aiment rire de tout et surtout de ce qui est peu correct : le Mensuel est reparti pour une nouvelle saison, sur les scènes de Belgique.

En deux mots, on peut en dire ceci :

Tout au long de la saison, le Mensuel vous donne rendez-vous pour déguster une tranche d'informations subjectives et subversives, passée à la moulinette maison !
Farce, poésie, parodie, pamphlet, vidéo, musique et mauvaise foi : tout est bon pour tourner l'actualité en dérision. Chaque mois, le spectacle est écrit sur le vif, répété en catastrophe et proposé à chaud pour le plus grand plaisir des spectateurs.  Avec son rythme endiablé, le Mensuel ne laisse le temps ni de s'ennuyer ni de reprendre son souffle entre deux éclats de rire !
Le Mensuel, un remède choc contre la morosité !

On peut aussi en dire que les comédiens ressemblent à ça : mensuelAffiche2009.jpg

Et que pour les textes, je me sens un peu coupable puisque je suis occupé à écrire une bonne partie du spectacle, plus précisément, les textes suivants :

- Laeken-sur-Mer, un feuilleton en 7 épisodes avec des portes qui claquent, qui éreinte (et le terme est faible) la famille royale ;

- des lettres de dénonciation anonymes ;

- des petits tableaux sur l'état de la Belgique, qui seront projetés en vidéo d'animation.

Je m'amuse comme un gamin. C'est sot, c'est bête et c'est méchant. J'ai toute liberté et je m'amuse à en abuser, comme un gamin !

Le résultat sera visible dès cet automne sur scène. Réservez vos places...

08/07/2009

Nous n'irons pas à Avignon (quoique)

Les désistements ont du bon : suite au forfait d'un des spectcales prévus au festival "Nous n'irons pas à Avignon" voilà que le récital "Du belge plein les poches" est reprogrammé à Vitry-sur-Seine du 15 au 19 juilet à 20h.

Monsieur Delagare fait swinguer et crooner les textes de Dejaeger et d'Ancion, c'est drôle et chaloupé. A ne pas louper ;-)

Pour la poésie, il faut donc se rendre à Nous n'irons pas à Avignon. Quant à moi, je n'y serai pas car je serai, pour la première fois, en Avignon, pouvir quelques jolis spectacles. C'est le hasard des calendriers qui veut ça.

28/03/2009

Sans faire de bruit / Sans faire de vagues

Les Éditions de la Gare ont le plaisir de vous faire part de la sortie de presse de

« Sans faire de bruit / Sans faire de vagues »

deux pièces courtes de Nicolas Ancion

58 pages - 5 EUR

ISBN : 978-2-918254-01-0

 

Sans faire de bruit.jpg

Et, pour ceux qui suivent les trépidantes aventures du poète, sachez que la deuxième pièce contenue dans ce petit livre inclut la lecture presque intégrale du texte « Le poète fait sur scène », troisième tome des aventures du poète.

Vous n'y comprenez rien ? C'est normal et ce n'est pas grave. Rien n'est grave, en poésie et en théâtre, d'ailleurs. On n'est pas là pour se compliquer les choses, juste pour les tordre un peu.

Allez, amusez-vous bien !

PS : pour mémoire et pour les collectionneurs d'infos minuscules, ces deux textes ont été écrits lors d'une résidence à Gare au Théâtre à Vitry-sur-Seine. Et "Sans faire de bruit" a été créé dans une mise en scène de Mustapha Aoura, avec Amaya Lainez et Jorge Tomé dans les deux rôles principaux qui sont aussi les seuls.